Spirit of Paint
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

XPaint tire sa révérence (France)

Aller en bas

XPaint tire sa révérence (France) Empty XPaint tire sa révérence (France)

Message par Admin le Jeu 21 Déc - 13:39

XPaint tire sa révérence (France) Xtremp10

Xpaint, magazine spécialisé dans le milieu du paintball francophone en version papier ou dématérialisé pour tablettes, smartphones et ordis.

--------------------------------

MERCI

Il est impossible de résumer dans un post Fb plus de 23 ans passer dans le paintball, dont 18 passées au sein de la société que j’ai créé, mais voilà aujourd’hui, au vu de la conjoncture économique et de mes motivations personnelles, il a fallu faire un choix.

C’est sans aucun doute la décision la plus difficile que j’ai été amené à prendre jusqu’ici. XPAINT c’est autant ma maison qu’un de mes enfants, qui ont grandi avec lui. Ce magazine et les titres qui sont venus le côtoyer au fils des ans sont ma famille. J’ai tellement appris et évolué en travaillant avec des gens formidables, que ceux qui l’étaient moins passent pour une anecdote. Après avoir mené 3 projets exigeants et passé un peu de temps à l’écart de la rédaction, j’ai vu mon énergie se focaliser vers d’autres directions.
Parallèlement, la presse (de façon générale) subit une crise sévère, à l’image du marché du paintball qui manifestement soutient de moins en moins sa médiatisation. Malgré tous les efforts déployés, il n’est plus possible de maintenir de façon satisfaisante le niveau d’exigence que je souhaite pour le magazine. Le temps de tout mettre entre parenthèses et de passer à autre chose est certainement venu.

J’ai lancé Frost Publication en Janvier 2001, pour me focaliser sur XPAINT, bien avant que la rédaction ait même un bureau sur lequel travaillé. Dès le premier jour, je savais que la tâche serait colossale et qu’il y aurait bien des défis à relever. Mais j’ai aussi très vite compris que j’étais entouré de personnes talentueuses et motivées, autant que d’intervenants prêts à me soutenir. Nous nous sommes tous surpassés pour réaliser des choses qui paraissaient alors impossibles, ce qui m’a moi-même poussé de l’avant. Et c’était juste le pied !
Il y avait une pression énorme, de lourds enjeux à être indépendant, mais l’énergie et la détermination à faire quelque chose qui repousse sans cesse les limites, quelque chose qui serait capable de faire évoluer le marché, à susciter des réactions et dont nous pourrions être fiers, était contagieuse. Et c’est toujours le cas aujourd’hui.

XPAINT s’arrête aujourd’hui après 109 numéros, les kiosques, le papier glacé qui sent bon, un partenariat TV de 2 ans, des applis digitales encore pionnières à ce jour, ou encore un changement de législation salvateur… Sans compter 2 autres magazines qui sont venus renforcer le line up de la société, avec au total plus de 62 éditions supplémentaires.
Et surtout l’énorme plaisir de pouvoir travailler quotidiennement pour et dans ce qu’on aime. Ce qui n’a pas de prix.
Un palmarès non négligeable dont je n’ai pas à rougir, même si cela a pu susciter au fil du temps de nombreuses jalousies et nourrir des rancoeurs assez pathétiques. Mais je sais aussi que cela fait partie du jeu et que les gens qui ont la critique et la vendetta facile, n’ont qu’à retrousser leurs manches pour faire au moins autant et aussi longtemps. Profiter et cracher dans la soupe est toujours plus facile que construire de ses mains et avec ses moyens…

Plus que leurs talents, ce sont les gens qui vont me manquer. Les professionnels et les lecteurs qui ont soutenu le magazine de façon indéfectible. Les joueurs qui font du paintball un sport unique. Les vrais amis qui se révèlent toujours dans les moments difficiles et bien évidemment les personnes qui ont œuvré à faire ce magazine. La culture du travail au sein de Frost a toujours été de se renouveler, de casser les codes, de tenter et surtout de faire bouger les choses, ensembles.
Je comprends qu’on puisse penser que c’est juste le boulot, mais à moins de l’avoir vécu, personne ne se rend vraiment compte de l’implication et du travail qu’il fallait déployer pour sortir chaque numéro. Dans la cocotte-minute d’une passion qui vous anime et des deadlines, vous apprenez vraiment à vous connaître.
J’ai eu quelques moments difficiles et pris des leçons d’humilité, mais tout ce qui a été fait pendant toutes ces années reste une aventure indescriptible. Je suis fier d’avoir pu faire évoluer le paintball avec une telle équipe.
Maintenant, même si la ligne éditoriale d’XPAINT a toujours été très ouverte, je suis impatient de reprendre ma totale liberté de parole, d'actions et de me tourner vers l’avenir.

Avec la plus grande des gratitudes, je remercie chacune des personnes avec qui j’ai travaillé pendant ces années.
Je remercie les joueurs de faire vivre le paintball, en tant que sport, mais
aussi et surtout en temps que loisir/passion.
Je remercie sincèrement les lecteurs, sans qui l’existence même de ce magazine n’aurait eu aucun sens.

Je laisse ce chapitre en suspens avec énormément de reconnaissance et j’ouvre le suivant avec une énergie et une motivation énorme.
Je n’ai rien à annoncer pour le moment, mais il n’est pas exclu que l’on se recroise dans le paintball, et/ou ailleurs…

Merci à tous.


Source: Facebook Xpaint Magazine.
Admin
Admin
Apollon de la raclette

Messages : 5115
Date d'inscription : 30/09/2015
Localisation : Paris

https://spiritofpaint.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum